Les avantages de l’assurance-vie

La sécurité financière

L’assurance-vie est un produit d’épargne très prisé en France, offrant de nombreux avantages pour les épargnants. Que ce soit pour des raisons fiscales, de flexibilité ou de transmission de patrimoine, l’assurance-vie présente des atouts significatifs qui en font un outil financier incontournable.

Dans cet article, nous explorerons en détail trois principaux avantages de l’assurance-vie :

1/ la fiscalité sur les gains et la transmission

2/ la flexibilité des versements et des retraits

3/ le large choix des supports d’investissement

La fiscalité avantageuse sur les gains et la transmission

Les avantages fiscaux sur les gains

L’un des principaux attraits de l‘assurance-vie réside dans sa fiscalité avantageuse. Les gains (intérêts et plus-values) générés par une assurance-vie ne sont imposés que lors d’un retrait (rachat) partiel ou total du contrat.

En l’absence de retrait, les gains restent capitalisés et ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu. Cette particularité permet aux souscripteurs de bénéficier d’une croissance fiscale différée de leur investissement. Ainsi, le PEA et l’assurance-vie sont les deux enveloppes avec le plus faible taux de fiscalité.

Imposition des rachats

Lorsque vous effectuez un retrait, seule la part des gains dans le montant retiré est imposable. C’est ce qu’on appelle la règle de l’investi proportionnel.  La fiscalité appliquée dépend de la durée de détention du contrat, ce qui encourage une épargne à long terme. En effet, après 8 ans de détention, les souscripteurs bénéficient d’un abattement annuel sur les gains retirés, rendant l’épargne à long terme très attractive.

L’abattement est de 4 600 € pour une personne seule et 9 200 € pour un couple. Après cet abattement, pour les contrats ouverts après le 27 septembre 2017 et des primes versées inférieures à 150 000 €, le taux de prélèvement est de 7,5% + les prélèvements sociaux de 17,2%.

Pour mieux comprendre ces avantages, voici un exemple de la fiscalité d’un investissement en assurance-vie :

Souscripteur avec un contrat de 5 ans :

  • Montant retiré : 100 000 €
  • Gains inclus dans le retrait : 20 000 €
  • Imposition au PFU (30%) : 20 000 € x 30% = 6 000 €
  • Imposition au barème progressif (si taux marginal de 41%) : 20 000 € x 41% + 17,2% = 11 640 €

 

Souscripteur avec un contrat de 10 ans :

  • Montant retiré : 100 000 €
  • Gains inclus dans le retrait : 20 000 €
  • Abattement applicable (couple) : 9 200 €
  • Gains imposables après abattement : 20 000 € – 9 200 € = 10 800 €
  • Imposition : 10 800 € * (7,5% + 17,2%) soit 2 667,6 €

En différant l’imposition des gains jusqu’au retrait et en offrant des abattements significatifs après 8 ans de détention, l’assurance-vie permet de maximiser la croissance de votre capital tout en bénéficiant d’une fiscalité réduite.

Ces avantages fiscaux encouragent les épargnants à maintenir leurs investissements sur une longue période, optimisant ainsi leurs rendements tout en profitant des conditions fiscales les plus favorables.

Exonération d’impôts sur la transmission

Le deuxième avantage considérable de l’assurance-vie réside dans les conditions fiscales des capitaux versés aux bénéficiaires en cas de décès du souscripteur. Ces conditions varient en fonction de l’âge du souscripteur au moment des versements, offrant une planification successorale flexible et fiscalement optimisée.

La date la plus importante à retenir : vos 70 ans. 

Ainsi, les versements effectués par le souscripteur avant ses 70 ans bénéficient d’une fiscalité particulièrement favorable, facilitant la transmission de patrimoine à des conditions avantageuses pour les bénéficiaires. Vous trouverez à travers le tableau ci-dessous une comparaison synthétique de fonds versés sur une assurance-vie avant ou après 70 ans :

Critères VERSEMENTS AVANT 70 ANS VERSEMENTS APRÈS 70 ans
Abatement 152 500 € par bénéficiaire 30 500 € global
Prélèvement forfaitaire 20% de 152 500 € jusqu’à 852 500 € Droits de succession classiques au-delà de l’abattement
Au-delà 31,25% au-delà de 852 500 € Droits de succession classiques

Prenons un exemple :

Un souscripteur de 65 ans :

  • Montant versé sur une assurance-vie : 200 000 €
  • Bénéficiaire unique
  • Abattement : 152 500 €
  • Capitaux transmis imposables : 47 500 €
  • Prélèvement forfaitaire de 20% : 47 500 € x 20% = 9 500 €
  • Capitaux nets transmis : 200 000 € – 9 500 € = 190 500 €
  • La pression fiscale est de 4,7%

 

Souscripteur de 75 ans :

  • Montant versé sur une assurance-vie : 200 000 €
  • Bénéficiaire unique
  • Abattement global : 30 500 €
  • Capitaux soumis aux droits de succession : 200 000 € – 30 500 € = 169 500 €
  • Droits de succession : variable selon le degré de parenté. Prenons le taux de 30% (soit 50 850 €)
  • Capitaux nets transmis : 200 000 € – 50 850 € = 149 150 €.
  • La pression fiscale est de 25%

En conclusion, la fiscalité attractive de l’assurance-vie en cas de décès du souscripteur constitue un atout majeur pour la planification successorale. Le versement avant 70 ans est une étape importante pour optimiser la pression fiscale.

Il est toutefois crucial de bien structurer les versements et de désigner les bénéficiaires de manière stratégique pour maximiser les avantages fiscaux offerts par l’assurance-vie. Nous rédigerons un article spécifique à cet effet.  

La gestion avantageuse des versements et des retraits

Versements libres et programmés

L’assurance-vie se distingue des autres placements de types PEA par sa flexibilité en matière de versements. Cela permettant aux souscripteurs de choisir entre deux modalités principales : les versements libres et les versements programmés. Ces options offrent des solutions adaptées à différentes situations financières et objectifs d’épargne.

Les versements libres permettent aux souscripteurs d’effectuer des dépôts selon leurs propres conditions, sans aucune obligation de régularité ou de montant fixe.

Les versements programmés constituent une autre option flexible offerte par l’assurance-vie, permettant une épargne régulière et disciplinée via des prélèvements automatiques. Cette méthode est particulièrement adaptée à ceux qui préfèrent une approche structurée de l’épargne. Différentes études montrent que la mise en place d’une allocation d’actifs avec des versements programmés permet de créer de la performance à long terme.

La possibilité de choisir entre des versements libres et programmés fait de l’assurance-vie un produit d’épargne extrêmement flexible, capable de s’adapter à une large variété de profils d’épargnants et de situations financières.

Que vous préfériez une approche adaptable et réactive avec les versements libres, ou une méthode structurée et disciplinée avec les versements programmés, l’assurance-vie peut répondre à vos besoins.

Retraits flexibles

De même, vous avez une grande flexibilité dans les retraits des contrats d’assurance-vie. Ils peuvent être partiels ou totaux à tout moment. Cette souplesse permettra de répondre à vos besoins d’épargne. 

Comme indiqué plus haut, le point important sera la date d’ouverture de l’enveloppe qui déclenchera le taux d’imposition.

Remarque importante : Pensez après 8 ans à réaliser des retraits sur votre contrat afin d’éponger la fiscalité. De plus, il est conseillé d’utiliser le contrat d’assurance-vie dont la vocation première doit être la constitution d’une épargne à moyen, long terme pour l’administration fiscale et non l’optimisation de la transmission. Il peut ainsi y avoir un risque de requalification fiscale.

Un univers d’investissement très large

L’assurance-vie se distingue par l’accès qu’elle offre à une gamme diversifiée de supports d’investissement financier. Cette diversité vous permet de construire un portefeuille adapté à votre profil de risque et vos objectifs financiers, en profitant des différentes opportunités de marché.

Voici une liste non exhaustive de supports accessibles à travers les assurances-vie :

  • Les fonds euros : Les fonds euros offrent une sécurité. Ainsi, le capital investi est protégé et les intérêts sont définitivement acquis chaque année. Cela offre une sécurité maximale pour les épargnants, particulièrement ceux qui sont averses au risque. Les rendements sont réguliers stables, souvent supérieurs à ceux des livrets d’épargne traditionnels. Dans la période actuelle de hausse de taux, les projections de rendements sont en hausse. Certains assureurs proposent également des systèmes de « boost » sur une période. Il est important de comparer l’offre proposée par plusieurs assureurs.
  • Les produits structurés à capital garantis : il s’agit de produits avec une garantie sur le capital et sur le taux. Le placement a une durée d’investissement souvent entre 5 et 10 ans. Le produit peut être remboursé par la banque émettrice à chaque date anniversaire. Le risque porte sur le défaut de la banque émettrice pendant la durée du placement. Vous pouvez maitriser ce risque en vous assurant que la banque émettrice soit systémique.

Les unités de comptes avec un potentiel de gain plus important. On y retrouve :

  • Les supports immobiliers sous différentes formes : Sociétés civiles immobilières (SCI), organismes de placement collectif immobilier (OPCI) et sociétés civiles de placement immobilier (SCPI). L’intérêt de pouvoir diversifier au sein de l’immobilier à travers des placements en résidentiel, bureaux, commerces, viager, lieux de vie, transformation bureaux en habitation, etc…
  • Les supports actions, de même il est possible d’investir en Asie, aux États-Unis sur des actifs de croissance ou de rendement. L’investissement en actions à long terme est souvent générateur de profit. Le choix des meilleurs gérants est également la clé pour avoir la meilleure capitalisation.
  • Le marché des obligations. Il s’agit du marché le plus vaste au monde représentant plus de 30 billions de dollars américains en 2021. Le critère de sélection est composé de trois variables : le type d’émetteur (public ou privé), le niveau de risque que l’on attribue aux agences de notations et la duration soit la maturité de l’obligation. L’environnement macroéconomique sera le déclencheur du poids des obligations dans un portefeuille.
  • Les fonds structurés actions : Les instruments structurés sont des produits packagés dont les scénarios sont connus à l’avance. Cet investissement permet en cas de taux élevé de proposer des rendements importants. Actuellement, ce type de solutions est très pertinent dans des allocations équilibrés et dynamiques. Soyez vigilent, il existe très peu d’assureurs proposant de très bons produits structurés.
  • Les fonds de private equity à travers les Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) sont des supports de placement non coté intégrés à l’assurance-vie depuis seulement 2017. Il s’agit de véhicules d’investissement collectif français spécialisés dans le financement et le développement d’entreprises non cotées. Ces FCPR permettent aux investisseurs de participer à des projets à haut potentiel de croissance, généralement avec une stratégie de détention à moyen à long terme. L’objectif est gains est important (plus de 10% / an) en contrepartie d’un risque également plus important.

Ainsi, l’assurance-vie permet de réaliser une véritable diversification des actifs. En diversifiant vos investissements à travers différents supports, vous réduisez le risque global de votre portefeuille. Les performances des différents actifs ne sont pas toujours corrélées, ce qui signifie que les pertes éventuelles sur certains supports peuvent être compensées par les gains sur d’autres. De plus, une allocation bien diversifiée peut offrir une stabilité accrue à votre portefeuille, en atténuant les fluctuations des marchés financiers.

Le choix d’une assurance-vie passera par l’accès à un nombre de supports importants permettant de réaliser une diversification d’actifs.

En conclusion, l’assurance-vie offre de nombreux avantages, allant d’une fiscalité avantageuse à une grande flexibilité aussi bien dans la gestion que dans les supports d’investissement en passant par une protection du patrimoine et une transmission optimisée.

Ces atouts en font un outil financier très prisé pour la constitution d’une épargne à long terme, la préparation de la retraite, et la transmission de patrimoine dans des conditions fiscales favorables.

Pour tirer pleinement parti de ces avantages, il est essentiel de bien choisir son contrat et de le gérer de manière proactive en fonction de ses objectifs personnels et familiaux. Réalisez une consultation patrimoniale permet de trouver les bonnes solutions.

FAQ

L’assurance-vie offre une fiscalité avantageuse, une grande flexibilité dans les versements, et permet une diversification des investissements. Il faut bien s’assurer que l’univers d’investissement proposé par l’assureur soit important. Elle est également un outil efficace pour la transmission de votre patrimoine, grâce à des conditions fiscales favorables en cas de décès.

Les inconvénients de l’assurance-vie incluent des frais de gestion parfois élevés, une durée d’investissement conseillé à plus de 8 ans en raison de la fiscalité et des supports d’investissements et des performances variables des supports en unités de compte, qui peuvent présenter des risques de perte en capital.

Les avantages des assurances-vie au Luxembourg sont similaires à ceux des assurances-vie en France, incluant une fiscalité avantageuse, une grande flexibilité des versements et une diversification des investissements. En outre, le Luxembourg offre une protection accrue des fonds grâce au « Triangle de Sécurité » et une confidentialité renforcée pour les souscripteurs. 

Picture of L'auteur : Fabrice Leduc

L'auteur : Fabrice Leduc

Le fondateur du Cabinet, Fabrice Leduc, appréhende le métier global des marchés financiers et de la Gestion Privée grâce à une vingtaine d’années d’expériences qui allient deux domaines clés :

1 - La rigueur et la compréhension des marchés financiers, acquise au sein de prestigieuses Inspections Générales d’établissements bancaires de rang mondial.

2 - La connaissance de la gestion de patrimoine, acquise en tant que gérant privé au sein d’un grand cabinet de Gestion Privée Parisien.

Nos derniers articles

Retrouvez toutes les actualités sur la finance, l’investissement et la gestion de patrimoine